Notre corps nous parle : “Le mal a dit”

Vous est-il déjà arrivé de tomber malade parfois gravement et de trouver cela injuste ou de ne pas savoir d’où surgissait cette épreuve ?

Si on prend un peu de temps pour regarder sans jugement dans son passé et qu’on ouvre grand les yeux, on finit par se rendre compte que notre corps a tenté de nous faire passer un message.
Certes la forme du message a tendance à nous faire souffrir physiquement mais … n’est ce pas la réponse à des souffrances mentales que l’on s’est infligé ?
N’est ce pas l’ultime façon que notre conscience, par l’intermédiaire de notre corps, à trouver pour nous faire réaliser que nous faisions fausse route ?
Pourtant, il y a la plupart du temps une certaine quantité de signes, des prémisses et des messages que l’on ignore ou que l’on ne prend pas au sérieux …

La maladie : le mal a dit …
Que nous dit ce mal que l’on ressent plus ou moins intensément ?
Tu as oublié de porter ton écharpe, tu fais l’impasse sur trop d’heures de sommeil, tu as ignoré le stress que te provoque quotidiennement cette situation, tu as insisté et n’a pas accepté que cette relation amoureuse allait à l’encontre de tes valeurs et de tes aspirations, tu n’as pas laissé s’exprimer une émotion par orgueil ou déni, etc …

Ne sous estimez pas votre corps ou les messages qu’il vous transmet, prenez soin de vous.
Ne rompez pas le dialogue avec votre corps en vous réfugiant dans une certaine catégorie de médicaments ou encore dans des consommations abusives, le café, l’alcool, les drogues, etc …
N’attendez pas, écoutez d’avantage votre intuition, faites de plus en plus tôt les bons choix, avant que votre corps ne vous rappelle à l’ordre.

Je vous invite dès à présent à vous demander sans jugement et avec toute votre bienveillance:
Pour quelle(s) raison(s) suis-je passé par cette souffrance ?
Qu’est ce que mon corps à voulu ou veux me dire ?
Quel message me transmet-il de la part de ma conscience, de mon moi profond ?

Vous aurez des réponses qui surgiront intuitivement, par ci par là et souvent, assez rapidement d’ailleurs, votre mental vous dira non, ce n’est pas ça, ignore, tu ne peux pas, ce n’est pas grave, tu peux faire avec, on verra ça demain …
Vous voulez vivre demain ou dès aujourd’hui ?

Les choses se passent ici et maintenant, pas hier, dans deux heures ou dans cinq ans, non …
Ici et maintenant !

Faites-vous confiance, apprenez à vous écouter, rétablissez la communication et renouer petit à petit, sainement et durablement, avec vous même.

Ces articles pourraient vous plaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.