Amour ou Ambivalence ?

Combien d’entre nous pensent que l’amour est (obligatoirement) synonyme, accompagné, voué, à la haine ?

Ces croyances / convictions ne sont heureusement pas partagées par tous. Nous sommes libres de choisir le sens qu’on l’on donne à l’amour, ce que l’on attend de lui et comment on souhaite le vivre, le donner, le recevoir.
Je suis tombé récemment sur un mot qui selon moi, ressemble davantage à ce qu’on appelle communément Amour. Je souhaite partager ce terme plus adéquat avec vous, je vous laisse libre toutefois, d’approfondir vos recherches concernant ce mot.

Ambivalence :
Juxtaposition plus ou moins simultanée de deux affects: l’amour et la haine

Alors … je ne dis pas qu’il ne faut plus avoir de haine, encore moins qu’il ne faut plus aimer. En effet, toutes les émotions sont justes, elles sont notre patrimoine et font tout le charme de l’être humain. Par contre on peut s’asseoir autour d’une table et discuter davantage des comportements qu’engendrent nos émotions et nos sentiments. Est ce que l’amour justifie “tous” les comportements, est ce que la colère justifie “tous” les comportements ? Que se passe-t-il entre le fait de ressentir, de penser et de commettre un acte motivé par ces sentiments, ces pensées. N’a t-on pas besoin / les moyens d’agir ?

Un peu de volonté, parfois de raz le bol (ça marche aussi) et une main tendue. Ce n’est pas toujours facile certes, mais ce ne sont pas les outils qui manquent : Arts martiaux, méditation, psychologie, philosophie, sport, chaleur amicale, groupe de discussion et d’échange, réflexion et développement personnel (accompagné ou autonome), etc …
Je m’arrêterai là, la liste est longue et ce n’est pas vraiment où je voulais en venir. Je veux simplement poser la question que je me suis posé à moi même, à laquelle certains semblent répondre et donnent une alternative, je prends le cas notamment de la spiritualité et de ces concepts, ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres …

Sommes nous voué à détester un jour ou l’autre, ce que nous avons aimé ? L’amour est-il un sentiment à double tranchant, un investissement, un échange, un contrat, un moyen de pression, de chantage, une bonne excuse, un bouc-émissaire ? Est-il temporel, temporaire ? Quelle est la date de péremption ? Avons nous envie de vivre ce si beau sentiment avec tant de fatalité ?
Oui je sais c’est une grande et longue question …
Ce que je trouve plus étrange encore, c’est que malgré ce piètre constat sur l’amour que “beaucoup” semblent partager, “beaucoup” semblent toujours le rechercher … N’est-ce pas paradoxal … je dirais même quelque peu ridicule ? N’a t-on pas mieux à faire ? Chercher, donner, recevoir toute sa vie quelque chose qui nous fera tôt ou tard souffrir ?

Je vous rassure, je ne partage pas cette vision, ces derniers propos m’étaient utiles pour la controverse mais rangeons les de ce pas, du coté de la plaisanterie.
Je ne prétends pas donner une définition à l’amour, car pour moi ce terme est et doit rester indéfini, in-fini, infini, libre de toute entrave conceptuelle, libre de tout jugement, de toute logique, de tout pouvoir, même de son propre pouvoir, libre de toute aliénation, libre de toute limitation, libre de toute explication, tout simplement … LIBRE …

Je vous invite toutefois avec beaucoup de bienveillance et sans obligation dissimulée, à chercher et à définir vous même l’amour. Pas nécessairement l’amour qu’on vous a légué, même s’il est de toute pureté, pas ce que nous enseignent la société, le cinéma, le voisin, Internet, que sais-je, tout cet amour ou plutôt toutes ces formes d’amour ont tout de même une (certaine) utilité et un (certain) rôle à jouer. Je vous invite plutôt à vous faire votre propre idée, votre propre définition, votre propre “concept”, mais allez plus loin encore…

Imaginez le, créez le, partagez le, appliquez le, renforcez le, nourrissez le, retirez lui (petit à petit) ces chaines, rendez lui sa liberté, faites le (re)vivre, en vous, par et pour vous, à travers vous et tout autour de vous …

Pour vous aider en cas de doute ou de difficulté, vous pouvez vous poser cette question quand le moment viendra. Vu nos rythmes et modes de vie, je pense que les occasions ne manqueront pas et ne se feront pas attendre …

Que suis-je en train de vivre : Amour ou Ambivalence ?

Ces articles pourraient vous plaire

Un commentaire

  1. Une douce et tendre approche de la vie qui prône l’amour et le respect de soi, la liberté pour chacun d’être celui ou celle qui l’a envie d’être !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.